Couverture bientôt disponible

Le Droit de vie et de mort

Archéologie de la bioéthique

La bioéthique est là, envahissante, et forcément sublime puisqu’elle offre la formidable perspective de pouvoir prêcher avant que de comprendre. À l’ère du «tout génétique», médecins et prêtres rivalisent en recommandations sur le droit à la vie, un droit qui se passerait bien de ce droit civil qui a fondé la civilisation occidentale. Serions-nous en passe de comprendre qu’une biologie triomphante se soude nécessairement sur les sacralités qui fabriquent l’homme, avant qu’il ne se mette à faire du droit ? L’émergence de la bioéthique pourrait bien signaler l’accélération du processus destructeur de notre civilisation, en cet instant où l’homme occidental, oubliant ce qui l’a domestiqué avant de le civiliser, doit voir l’image de sa sauvagerie. Comment en est-on arrivé là ? Derrière l’histoire que l’Occident veut bien avouer, on explore ici le débarras de l’inavouable.
  • 344 pages - 130 x 200 cm
  • Broché
  • EAN : 9782700736823
  • ISBN : 9782700736823

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer