Bienvenue à Tchernobyl

Bienvenue à Tchernobyl

« Les écolos, ça leur ferait plus de peine de voir un arbre bousillé qu’un homme mort. » Pourquoi les guides touristiques ne disent-ils jamais un mot sur la beauté des lieux les plus laids du monde ? Curieux et provocateur, le journaliste Andrew Blackwell a relevé le défi. Il est parti voyager à contre-courant, de Tchernobyl aux mines de sable bitumineux de l’Alberta ; de la Grande Plaque de déchets du Pacifique à Port Arthur, Texas, où pour la première fois du pétrole jaillit d’un puits ; de Linfen, au cœur de la Chine industrielle, jusqu’aux berges de la Yamunâ, rivière sacrée et noire d’excréments, en Inde. Voir la face cachée de la planète de ses propres yeux, recueillir des témoignages de première main, rencontrer les damnés de la Terre, en un mot, faire le tour du monde des lieux les plus souillés : sous les yeux du lecteur, ce projet fou se métamorphose en l’enquête la plus drôle et la plus inattendue à mesure que l’auteur se mue en un Philéas Fogg ahuri. Car le livre de Blackwell est tout sauf une chronique désespérante. C’est un périple raconté avec un humour décapant mais tendre, un carnet de bord semé de trappes et d’embûches, le journal intime d’un jeune homme amoureux, et une réflexion sur la grandeur et les impasses de l’écologie telle que nous l’envisageons aujourd’hui. « Je milite pour une écologie fondée sur une analyse clairvoyante des pour et des contre de la civilisation de l’industrie. Je suis pour une écologie qui ne soit ni une déclaration d’ordre culturel, ni un accessoire politique, ni une toquade. » Dont acte. À présent, suivez le guide.
  • 324 pages - 152 x 241 cm
  • Broché
  • EAN : 9782081246201
  • ISBN : 9782081246201

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer