L’Innovation destructrice

L’Innovation destructrice

Gutenberg a détruit l'activité des copistes… avant de permettre la création de millions d'emplois dans les métiers liés à l'imprimerie. Ainsi agit l'innovation : moteur de la croissance, elle voue l'ancien à l'obsolescence – ou au musée. Aussi vitale qu'angoissante, elle galvanise les uns, paralyse les autres. C'est là le paradoxe que n'a pas encore résolu la France, après un XXe siècle de déconstruction des valeurs et des autorités traditionnelles – artistiques, sociales, économiques – comme jamais dans l'histoire de l'humanité, analyse Luc Ferry, remettant en perspective la «destruction créatrice» chère à Schumpeter. «Il est temps de se faire une idée claire des raisons pour lesquelles le capitalisme, comme l'avait déjà compris l'un des plus grands économistes du XXe siècle, Joseph Schumpeter, nous voue de manière inéluctable à la logique perpétuelle de l'innovation pour l'innovation et, par là même, c'est tout un, à celle de la rupture, elle aussi incessante, avec toutes les formes d'héritage, de patrimoine et de tradition. Que mon lecteur accepte de me suivre un instant dans cette analyse et il comprendra vite combien elle est irremplaçable pour la compréhension du temps présent.» Luc Ferry
  • Champs actuel (n° 1142)
  • Paru le 07/01/2015
  • Genre : Philosophie
  • 112 pages - 110 x 179 cm
  • Broché
  • EAN : 9782081353008
  • ISBN : 9782081353008

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer