Couverture bientôt disponible

Droit et passion du droit sous la Ve République

La Ve République a attaché au droit – sous ses multiples aspects, lois, justice, droits individuels – une importance extrême qui n’a pas eu d’équivalent sous les régimes antérieurs. Une véritable passion du droit a traversé, secoué la société française. Les témoignages ne manquent pas, que ce soit dans les faits (le nombre des textes et des procès), ou dans l’ordre intellectuel, avec l’apogée de l’État de droit. Sur quelques domaines significatifs, le droit pénal, par exemple, ou le droit de la famille, ce livre donne un aperçu des changements qui se sont produits, ainsi que des résistances qu’ils ont rencontrées. Cependant, au-delà des analyses historiques, c’est une question philosophique qui est posée. Sous les apparences d’un progrès culturel, la passion du droit n’a-t-elle pas caché un mal de la société ? Trop de droit n’endort-il pas l’action ? Le droit n’est-il pas étouffé par trop de droit ?
  • Champs essais (n° 819) - Droit, économie et sciences politiques
  • Paru le 08/10/2008
  • 276 pages - 108 x 178 cm
  • Broché
  • EAN : 9782081218864
  • ISBN : 9782081218864

Du même auteur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer