Couverture bientôt disponible

L’Illusion néo-libérale

Le monde est en pleine mutation. Avec l'ordinateur et sa mise en réseau, le facteur immatériel – l'information – prend la relève de l'énergie comme moteur du développement. Un nouveau type d'économie est en train de naître qui modifie nos rapports au temps, à l'espace, à la société… Et pourtant nos «responsables politiques» continuent de penser et de diriger selon des concepts périmés. Ils persistent à croire à l'irréversibilité et à l'universalité d'un système qui se prétend libéral. Chacun, qu'il soit de droite ou de gauche, applique les mêmes recettes : déréglementation, soumission aux lois du marcha productivisme effréné. Oui, la bourse flambe, la croissance repart, le chômage semble régresser ! Un tableau idyllique ? Non, l'arbre qui cache la forêt. Car le système produit des effets terribles qui risquent de devenir irréparables : rapprochés dans le temps et dans l'espace, les hommes sont de plus en plus éloignés par des inégalités croissantes ; la relève du travail par la machine engendre précarité, paupérisation et exclusion sociale ; la nature se dégrade, les catastrophes naturelles se multiplient ; tout – même la vie – entre dans le champ de la marchandisation. Quel est le véritable enjeu de cette mutation ? En quoi l'ordinateur constitue-t-il une révolution culturelle plus importante que celle de la machine à vapeur ? Pourquoi doit-on dès lors penser et agir autrement ? Pourquoi est-il urgent de renverser la démarche libérale en plaçant l'homme et le vivant au cœur de toute activité économique pour construire une autre société ?
  • Champs essais (n° 491) - Droit, économie et sciences politiques
  • Paru le 01/10/2001
  • 320 pages - 108 x 178 cm
  • Format poche
  • EAN : 9782080800220
  • ISBN : 9782080800220
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer