Couverture bientôt disponible

Alter Ego

Les paradoxes de l'identité démocratique

Qui suis-je ? Qui sommes-nous ? Comment articuler l’individualité qui nous sépare de tous les autres et les appartenances qui nous solidarisent avec d’autres au sein de communautés ? Notre identité s’affirme comme le produit énigmatique de deux dynamiques antagonistes, en vertu desquelles chacun ne peut dire «je» qu’en disant aussi «nous». Impliquée par la logique de l’individualisme, l’exigence d’être soi-même devait, en se radicalisant, s’exprimer sous la forme d’une accentuation de l’identité culturelle. Selon un paradoxe constitutif de la démocratie, c’est au plus profond du souci d’authenticité que s’enracine la redécouverte de ce «nous» où chacun reconnaît une dimension de ce qu’il est. De là procède l’interrogation de ce livre : réimpliquer l’individu dans la cité, n’est-ce pas désormais lui permettre de réaffirmer socialement cette dimension de lui-même que le libéralisme classique n’avait pu tolérer qu’en la renvoyant à la sphère privée ?
  • Champs essais (n° 497) - Philosophie
  • Paru le 08/02/2002
  • 320 pages - 108 x 178 cm
  • Format poche
  • EAN : 9782080800046
  • ISBN : 9782080800046
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer