La Société de cour

La Société de cour

La société de cour constitue un dispositif central dans la modification des sensibilités et des comportements de l’homme occidental au XVIIe et au XVIIIe siècle. C’est en son sein que s’élaborent les nouvelles relations entre les hommes, partant de nouvelles règles de comportement. Comme dans un laboratoire, s’y expérimentent le contrôle de soi et l’observation d’autrui, la maîtrise des émotions immodestes et des mouvements spontanés, la régulation de l’économie pulsionnelle, une définition plus exigeante de la pudeur. La société de cour, de par ses contraintes et ses règles, façonne une nouvelle structure de l’affectivité individuelle, un nouvel habitus psychique. Sa fonction historique est paradoxalement double. Elle fonde et affirme une distinction, celle qui sépare l’homme de cour du vulgaire. Mais la Cour, tout en préservant la spécificité minoritaire d’un style de vie, est aussi le point d’où se transmettent les nouvelles conduites, qui vont s’étendre aux autres couches de la société. Cette édition comporte pour la première fois l’Introduction, Sociologie et Histoire, inédite en français. Œuvre majeure de Norbert Élias, La Société de cour retrouve ainsi son intégralité originale.
  • Champs essais (n° 851) - Philosophie
  • Paru le 08/10/2008
  • Genre : Essais
  • 338 pages - 108 x 178 cm
  • Broché
  • EAN : 9782081218024
  • ISBN : 9782081218024

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer