L’amour est une drogue douce... en général

L’amour est une drogue douce... en général

Les poètes ne s’y sont pas trompés, la science le confirme, notre première drogue, la plus naturelle et la plus innée, c’est l’amour, avec son pouvoir magnifique et son envers toxique. Les recherches neurobiologiques ont en effet permis d’établir que l’amour, celui que l’on fait, mais aussi celui que l’on éprouve, modifie biologiquement l’organisme : quand on aime, on produit des substances euphorisantes qui activent le circuit naturel du plaisir et donnent envie d’aimer encore, et de ressentir davantage de plaisir. Or, c’est précisément ce dopage de la mécanique naturelle du plaisir qui, dans l’état amoureux comme dans la toxicomanie, peut rendre «accro» : le manque est alors vécu comme insupportable, et la passion se transforme en addiction. Au fil d’une analyse scientifique rigoureuse illustrée de nombreux exemples tirés de l’expérience clinique, de l’expérimentation animale ou même de la littérature, Michel Reynaud examine chaque phase de l’état amoureux sous ses aspects biologique et psychologique : du désir à la dépendance en passant par le plaisir et la passion, il explique comment l’amour peut nous doper, mais aussi comment le vivre sans qu’il devienne un facteur de souffrance, voire de dépression. Une leçon de science qui rend un bel hommage à l’amour.
  • Champs essais (n° 1067) - Psychologie et psychanalyse
  • Paru le 06/02/2013
  • Genre : Essais
  • 304 pages - 108 x 178 cm
  • Broché
  • EAN : 9782081293755
  • ISBN : 9782081293755

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer