Anthropologie de la Grèce antique

Anthropologie de la Grèce antique

À travers l’analyse précise et fine des institutions, des œuvres écrites, des documents, la question que Louis Gernet ne cessa de poser au monde ancien nous concerne de façon directe : pourquoi et comment se sont constitués ces formes de vie sociale, ces modes de penser où l’Occident situe son origine, où il croit pouvoir se reconnaître et qui servent aujourd’hui encore à la culture européenne de référence et de justification ? Envisagé de ce point de vue, ce qu’on appelle traditionnellement l’» humanisme» se trouve remis à sa place, situé historiquement, relativisé. Mais dépouillée de sa prétention à incarner l’Esprit absolu, la Raison éternelle, l’expérience grecque retrouve couleur et relief. Elle prend tout son sens dès lors que, confrontée aux grandes civilisations comme celles du Proche-Orient, de l’Inde, de la Chine, de l’Afrique et de l’Amérique précolombienne, elle apparaît comme une voie, parmi d’autres, dans laquelle l’histoire humaine s’est engagée.
  • Champs histoire (n° 105)
  • Paru le 03/02/1982
  • 284 pages - 108 x 178 cm
  • Format poche
  • EAN : 9782080811059
  • ISBN : 9782080811059

Du même auteur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer