Couverture bientôt disponible

La Genèse de la nation française

La nation française se cherche depuis vingt-cinq siècles. De la communauté rassemblée autour de son roi à la nation souveraine et indivisible rêvée par la Révolution et mise en œuvre par la République, de la France des provinces et des clochers idéalisée par Maurras à celle, triomphante sous Pompidou, des zones industrielles et des métropoles, elle n'a cessé de se faire et de se défaire. Dans ce long processus, les influences extérieures et l'État ont joué un rôle décisif : Rome a jeté les fondements de la langue française ; les Germains de Clovis ont créé l'État et l'ont associé à l'autel ; l'immigration a, depuis Louis XI, contribué à la modernisation économique et nourri l'urbanisation. Aujourd'hui, ces deux constantes de la genèse nationale sont toujours à l'œuvre : l'État demeure indispensable pour garantir les solidarités ou pour assurer l'intégration des immigrés, l'ouverture se nomme désormais construction européenne ou mondialisation. Comme par le passé, la nation doit se réinventer, en une genèse permanente.
  • Champs histoire (n° 435)
  • Paru le 10/01/2000
  • Genre : Histoire
  • 368 pages - 108 x 178 cm
  • Format poche
  • EAN : 9782080814357
  • ISBN : 9782080814357

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer