Couverture bientôt disponible

La Résistance sacrifiée

Histoire du mouvement «Libération-Nord»

L’histoire de la Résistance recèle une beauté et une grandeur qui fascinent celui qui s’en approche, et celle de Libération-Nord, l’un des plus grands mouvements de zone occupée, ne fait pas exception. «Libé-Nord», c’est d’abord l’œuvre d’un homme, Christian Pineau, un fils d’officier qui a mené avant la guerre une activité syndicale militante, en rupture totale avec son milieu. Dès 1940, celui-ci crée un journal clandestin qui va devenir hebdomadaire, Libération, et rallie des hommes et des femmes venus du syndicalisme socialiste et chrétien pour défendre les libertés contre l’autoritarisme de Vichy. Au printemps 1942, Christian Pineau est le premier émissaire de la Résistance intérieure à gagner Londres, où il rencontre de Gaulle, qui écrit à sa demande un manifeste où il affirme ses convictions politiques et démocratiques. Cette date marque un cap : pris entre la volonté d’indépendance des syndicats et le ralliement à la France libre, Christian Pineau devient simple chef de réseau en zone Sud, tandis que Jean Moulin est chargé de fédérer la Résistance intérieure ; c’est désormais Jean Cavaillès qui préside aux destinées du mouvement. La confrontation de ces trois hommes, et la diversité des sensibilités politiques que Libération-Nord a su réunir, sont au cœur de cette histoire longtemps demeurée peu connue, dans l’ombre des gestes gaulliste et communiste.
  • Champs histoire (n° 705)
  • Paru le 03/01/2006
  • Genre : Histoire
  • 456 pages - 108 x 178 cm
  • Format poche
  • EAN : 9782080801517
  • ISBN : 9782080801517

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer