Couverture bientôt disponible

Le Partage de l’Afrique noire

Il y a partage d’une contrée lorsque plusieurs puissances étrangères se mettent d’accord pour la placer, entièrement ou partiellement, sous leur souveraineté. Cela suppose donc des rivalités et des négociations entre les partageants, et l’incapacité de résister de la part du partagé. De semblables conditions n’ont été que tardivement réalisées en Afrique noire. Ce partage a été commencé au début du XXe siècle, par une longue rivalité franco-britannique qui culmina à Fachoda en 1898. Léopold II de Belgique intervint également dans les affaires africaines à partir de 1879, ainsi que l’Allemagne de Bismarck en 1884. La notion de sphère d’influence apparut alors dans les documents officiels et facilita le dépècement. Les Africains subirent ce partage dont le résultat a été l’accélération brutale d’une évolution qui les orientait vers une participation plus étroite à l’élaboration d’une civilisation mondiale. Ils perdirent le contrôle de leur propre culture et furent cruellement traumatisés par la domination de l’impérialisme.
  • Champs histoire (n° 894)
  • Paru le 11/03/2009
  • Genre : Histoire
  • 190 pages - 108 x 178 cm
  • Broché
  • EAN : 9782081224131
  • ISBN : 9782081224131

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer