Couverture bientôt disponible

Comment les pattes viennent au serpent

essai sur l'étonnante plasticité du vivant

Qu’est-ce que la vie ? Cette question ne cesse de susciter découvertes et débats. Les avancées de la biologie contemporaine et l’émergence de nouvelles disciplines, telle l’Evo-Devo, alliant les acquis de la biologie de l’évolution et de la biologie du développement, viennent encore bouleverser et approfondir notre compréhension du vivant. Car, à toutes les échelles, la constitution du vivant se fonde sur une caractéristique fondamentale et transversale : la plasticité, condition nécessaire pour que la vie apparaisse, se maintienne et puisse évoluer. Nous découvrons ainsi cette étonnante capacité qu’ont certains composants à s’in-former (recevoir une forme) et à se dé-former, tout en gardant unité et cohérence. Pour montrer l’omniprésence de cette propriété et toute la fécondité du concept de plasticité, les auteurs convient le lecteur à un voyage au cœur des gènes, des génomes, des embryons, des organismes et des espèces. Et l’on comprend pourquoi les serpents n’ont pas de pattes, comment on peut faire pousser des dents aux poulets, pourquoi l’homme est si différent du chimpanzé, de la souris ou du poisson-zèbre, alors que leurs génomes sont très similaires… Cette traversée nous permet d’apprécier ce qui constitue une révolution conceptuelle et nous conduit au seuil d’une nouvelle philosophie de la vie. La vie comme forme «libre d’elle-même», fluide et malléable, équilibre dynamique entre robustesse et vulnérabilité, résistance et fragilité.
  • Champs sciences (n° 750)
  • Paru le 04/05/2007
  • Genre : Sciences
  • 416 pages - 108 x 178 cm
  • Broché
  • EAN : 9782080801661
  • ISBN : 9782080801661

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer