Couverture bientôt disponible

L’Envers du miroir

une histoire naturelle de la connaissance

Konrad Lorenz, l’un des grands savants du XXe siècle, s’est rendu célèbre par ses travaux sur le comportement animal ; il est le fondateur de l’éthologie, ou science du comportement. L’Envers du miroir, livre ambitieux, constitue une tentative originale : donner une vue d’ensemble des mécanismes cognitifs de l’homme. La position de Lorenz est simple : «Pour le naturaliste, l’homme est un être vivant qui tient ses propriétés et ses aptitudes, y compris ses plus hautes facultés de connaissance, de l’évolution, c’est-à-dire de ce processus qui s’étend sur l’infinité des siècles et au cours duquel tous les organismes se sont trouvés confrontés aux données de la réalité et s’y sont adaptés. Ce processus phylogénétique est un processus de connaissance ; en effet, toute “adaptation à” une certaine donnée de la réalité extérieure révèle qu’une certaine quantité d’“information sur” cette réalité a été assimilée par le système organique.» Il s’agit donc de comprendre l’activité de connaissance en tant que phénomène vivant, biologique. Lorenz éclaire sa démarche de nombreux exemples empruntés au monde animal et souligne les comparaisons et les différences avec l’ordre humain.
  • Champs sciences
  • Paru le 18/08/2010
  • Genre : Sciences
  • 352 pages - 108 x 178 cm
  • Broché
  • EAN : 9782081238596
  • ISBN : 9782081238596

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer