Couverture bientôt disponible

Les Limites de la planète

Y a-t-il trop d’hommes sur terre ? Au grand banquet de la nature, l’humanité est-elle de trop ? Dans notre imagination, la peur du nombre a remplacé la peur de la bombe : non seulement, nous dit-on, il n’y aura bientôt plus de quoi nourrir la planète mais la surpopulation est directement ou indirectement responsable du trou dans la couche d’ozone, du réchauffement climatique, de l’érosion des sols, bref de toutes les catastrophes écologiques qui guettent l’espèce humaine à l’aube du XXIe siècle. Hervé Le Bras démontre qu’il n’y a pas une parcelle de vérité dans les terribles prédictions chiffrées que nous assènent nos Cassandre. Les chiffres masquent des arguments d’autorité, et les arguments d’autorité sont le paravent de nos préjugés et de nos peurs. La surpopulation est un mythe : telle est en substance la conclusion qui s’impose ici après une analyse serrée. Et, comme tout mythe, celui-ci nous en apprend plus sur nous-mêmes que sur le monde qui nous entoure.
  • Champs sciences (n° 345)
  • Paru le 14/02/1996
  • 352 pages - 108 x 178 cm
  • Format poche
  • EAN : 9782080813459
  • ISBN : 9782080813459

Du même auteur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer