Couverture bientôt disponible

La Société décente

La philosophie de Avishai Margalit est basée sur un principe : une société décente est une société dont les institutions n’humilient pas les personnes placées sous leur autorité, et dont les citoyens n’en humilient pas d’autres. Une bonne part de l’attention des philosophes se porte généralement sur l’idéal d’une société juste, concept basé sur l’équilibre entre les notions de liberté et d’égalité. Mais un tel idéal est inenvisageable. Il semble donc plus urgent de tenter d’instaurer une société décente. La démonstration d’Avishai Margalit est des plus concrètes, envisageant à travers les détails de notre quotidien l’ensemble des actes humiliants rendant la vie dans ce monde si difficilement supportable. Résistant à la vacuité intellectuelle des étiquettes idéologiques, sa pensée ne peut être cataloguée. Le lecteur n’y verra guère, parmi les influences décelables, que celle du socialisme orwellien. L’analyse du fonctionnement mortifère des multiples formes de l’humiliation se combine ici à une argumentation longuement mûrie et, bien plus, profondément irriguée par l’expérience personnelle de l’auteur. À la croisée des conflits entre Europe de l’Est et Europe de l’Ouest, entre palestiniens et israéliens. Pour Michael Walser, La Société décente « est un livre splendide. Un compte-rendu exact des principes moraux guidant nos institutions politiques et nos usages sociaux, mais également un ouvrage merveilleusement attentif aux détails et nuances de le vie quotidienne. Ce livre fini, la décence prend largement le pas sur la justice en tant qu’idéal moral distinctif. »
  • Climats - Essais
  • Paru le 02/01/2006
  • Genre : Essais
  • 280 pages - 142 x 225 cm
  • Broché
  • EAN : 9782841580835
  • ISBN : 9782841580835

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer