Couverture bientôt disponible

Verbicide

du bon usage des cerveaux humains disponibles

Ce livre traite du 11 septembre ; du triomphe de la télé réalité, des formes nouvelles de domination symbolique, du capitalisme culturel, mais il gravite autour d'un seul et même foyer : nous vivons une crise mondiale de narration, dont le symptôme le plus visible est une inflation narrative, la substitution de l'anecdote (story) au récit (narrative). Qu'il emprunte la forme de l'essai ou du récit, ce livre décrit la situation d'un homme sans recours narratif face à l'expérience, qui ne sait plus faire la distinction entre fait et fiction (c'est-à-dire la réalité de l'expérience), et entre vrai et faux (c'est-à-dire les normes de la pensée). Un homme qui représentait pour Hannah Arendt, « le sujet idéal du règne totalitaire ». Un homme, en somme, sans récit. Face à l'empire, c'est le manque et l'impossibilité d'une contre-narration que Christian Salmon explore – et déplore – ici.
  • 168 pages - 124 x 195 cm
  • Broché
  • EAN : 9782841582693
  • ISBN : 9782841582693

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer