Couverture bientôt disponible

Apocalypse et salut

dans le christianisme ancien et médiéval

Le christianisme est une religion de salut : comme le Christ, le chrétien ressuscitera à la fin des temps. Cette certitude est tout particulièrement illustrée dans le dernier livre du Nouveau Testament, l’Apocalypse de Jean. Mais la langue symbolique, obscure, de ce texte ne permettait pas d’imaginer concrètement l’avenir de l’humanité ; en outre, comment devait-on vivre, au quotidien, l’attente de la fin des temps ? Cette question a suscité, entre le VIe et le XVIe siècle, deux types d’attitudes. Certains, probablement minoritaires, formaient des communautés d’élus espérant, dans le court terme, le retour du Christ et l’avènement du millenium messianique ; l’Église, hostile à toute spéculation millénariste, œuvrait dans la perspective d’un jugement dernier dont elle se refusait à fixer le terme. En étudiant l’évolution historique de la mentalité apocalyptique, Claude Carozzi met en lumière des idéologies qui se sont greffées sur l’interprétation de l’Apocalypse.
  • Collection historique (Aubier)
  • Paru le 01/09/1999
  • Genre : Histoire
  • 240 pages - 135 x 220 cm
  • Broché
  • EAN : 9782700723113
  • ISBN : 9782700723113

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer