Histoire et culture historique dans l'Occident médiéval

Histoire et culture historique dans l'Occident médiéval

Cet ouvrage voudrait rendre justice aux historiens qui vécurent au Moyen Âge – et d’abord convaincre qu’il y en eut. Il n’y eut pas que des conteurs naïfs, comme on le croit trop souvent, mais, tout comme aujourd’hui, des historiens acharnés à reconstruire leur passé, proche ou lointain. L’histoire n’avait pas, au Moyen Âge, la reconnaissance qu’elle a aujourd’hui. Modeste auxiliaire de la théologie, du droit et de la morale, elle n’était jamais enseignée pour elle-même ; personne ne pouvait songer à se consacrer tout entier à cette activité secondaire. Pourtant, les achèvements des historiens furent loin d’être négligeables. Ils surent tirer parti de la tradition orale, mais se plongèrent aussi avec courage dans les bibliothèques et les archives. Passionnés de chronologie, ils reconstruisirent comme ils purent un passé daté : l’érudition moderne date de cette époque.
  • Collection historique (Aubier)
  • Paru le 18/05/2011
  • Genre : Histoire
  • 480 pages - 134 x 220 cm
  • Broché
  • EAN : 9782700704167
  • ISBN : 9782700704167

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer