Couverture bientôt disponible

L’Enfant des miracles

Enfances et familles au Moyen Âge (XIIe-XIIIe siècles)

L’enfance médiévale a longtemps été négligée par les historiens. Didier Lett en propose une approche novatrice : s’appuyant en partie sur les récits de miracles des XIIe et XIIIe siècles – pour lesquels il utilise une grille de dépouillement informatisée –, il définit d’abord l’enfance à travers l’étude attentive de l’âge, du vocabulaire, des qualités et des rôles attribués aux enfants dans les récits. On découvre que tous les âges sont mis en scène, qu’une terminologie souvent précise existe et que la perception de l’enfance au Moyen Âge est plurielle. L’auteur éclaire ensuite l’environnement affectif des enfants : il ne cherche pas à démontrer l’absence d’un sentiment «moderne» de l’enfance mais à étudier la nature du sentiment médiéval. Il nous livre alors de bouleversantes scènes de tendresse entre parents et enfants ou entre frères et sœurs. Enfin, les enfants sont observés dans un réseau hiérarchisé de familles : une famille spirituelle très valorisée par l’Eglise car fondée en dehors de toute relation charnelle, une famille biologique délimitée de plus en plus nettement par un ensemble d’interdits et une famille «en miettes» (conséquence de la forte mortalité) qui, comme aujourd’hui, se recompose par remariage ou par transfert d’enfants.
  • Collection historique (Aubier)
  • Paru le 03/10/1997
  • Genre : Histoire
  • 320 pages - 135 x 220 cm
  • Broché
  • EAN : 9782700722888
  • ISBN : 9782700722888

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer