Quand faire, c'est croire

les rites sacrificiels des Romains

La religion des Romains a mauvaise réputation. Comparée aux religions universelles dites du Livre, elle paraît dénuée d’intérêt. Ignorant l’idée de révélation, dépourvue de croyances et de dogmes, elle ne se compose que de rites et d’obligations rituelles. C’est précisément ce ritualisme qui a longtemps été mal compris, voire méprisé. Or rites et sacrifices peuvent manifester une pensée théologique ou philosophique implicite : ils mettent en scène les hiérarchies qui existent dans ce monde-ci et dans l’au-delà, entre les hommes et les dieux, entre les dieux eux-mêmes, et entre leurs partenaires humains. Ainsi, la découpe d’un bœuf, l’ordre de distribution des parts de viande ou même la manière de les consommer en disent long sur les relations entre les dieux et les humains.
  • Collection historique (Aubier)
  • Paru le 18/05/2011
  • Genre : Histoire
  • 352 pages - 136 x 220 cm
  • Broché
  • EAN : 9782700704150
  • ISBN : 9782700704150

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer