Le Spleen de Paris

(Petits Poèmes en prose)

    • Édition : Anne Princen
«J'invoque la muse familière, la citadine, la vivante, pour qu'elle m'aide à chanter les bons chiens, les pauvres chiens, les chiens crottés, ceux-là que chacun écarte, comme pestiférés et pouilleux, excepté le pauvre dont ils sont les associés, et le poète qui les regarde d'un œil fraternel», écrit Baudelaire. La métaphore évoque le petit peuple des Poèmes en prose : veuves esseulées
dans les parcs, mystérieuse recluse aperçue à la fenêtre d'une mansarde, mendiants glorieux ou misérables.
Donnant à voir les turpitudes urbaines et sociales de la capitale au XIXe siècle, Le Spleen de Paris complète la galerie des «Tableaux parisiens» réunis dans Les Fleurs du mal. Et le poète, tantôt dandy indifférent, tantôt flâneur fraternel, de saisir dans le spectacle ordinaire de la rue les mille et uns reflets de la modernité de son époque.

L'édition
• Parcours de lecture dans l'œuvre
• Groupements de textes : des Fleurs du mal aux Petits Poèmes en prose, récritures et variations ; poésie de la misère urbaine, de Victor Hugo à Mallarmé
• Histoire des arts (Edgar Degas, James Ensor, Fernand Pelez).
  • 192 pages - 127 x 179 cm
  • Couleur - Broché
  • EAN : 9782081375413
  • ISBN : 9782081375413

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer