Trois contes

Interview François Bégaudeau, pourquoi aimez-vous les Trois contes ?

    • Édition : Pierre-Marc de Biasi
En 1875, incompris depuis Salammbô, enlisé dans les ratures de Bouvard et Pécuchet, ruiné par sa nièce, Flaubert reprend un projet de jeunesse : La Légende de saint julien l’Hospitalier. Le feu de l’écriture lui redonne goût à la vie et à la création : il poursuit avec deux autres récits, pour réunir en une seule œuvre du Moderne, du Moyen Age et de l’Antiquité. Un cœur simple, le volet «moderne» du triptyque, raconte la vie pathétique de Félicité, une pauvre servante au grand cœur. Coloré et étincelant comme un vitrail, énigmatique comme un rêve, le conte médiéval La Légende de saint Julien l’Hospitalier retrace le destin sanglant d’un héros qui oscille entre sainteté et folie. Quant au volet «antique», il fait revivre, avec Hérodias, l’époque évangélique, en donnant à la littérature la première incarnation d’un mythe qui, de Wilde à Nabokov, traversera la modernité : celui de Salomé. Dernière œuvre publiée par Flaubert de son vivant, Trois contes peut être tenu pour son testament esthétique.
  • 198 pages - 108 x 178 cm
  • Broché
  • EAN : 9782081229143
  • ISBN : 9782081229143

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer