À se tordre

    • Édition : Daniel Grojnowsky
Alphonse Allais se considérait comme un auteur pour commis voyageurs. On n’a cessé de colporter ses bons mots, du calembour épais (Monsieur Lecoq-Hue) aux réflexions cyniques («à la suite d’une chute de cheval, j’avais perdu tout sens moral»), en passant par les considérations absurdes («Angéline rappelait d’une façon frappante La Vierge à la chaise de Raphaël, moins la chaise»). C’était pourtant un «grand écrivain» qui «créait à chaque instant» (Jules Renard). André Breton a rendu justice à son «humour noir», tandis qu’Umberto Eco l’a étudié comme l’un des maîtres du récit. En publiant À se tordre, son premier recueil, une collection de «classiques» le fait entrer dans le Panthéon des Lettres et le consacre premier comique du XIXe siècle.
  • GF (n° 1149) - Littérature et civilisation
  • Paru le 15/03/2002
  • 256 pages - 108 x 178 cm
  • Format poche
  • EAN : 9782080711496
  • ISBN : 9782080711496

Du même auteur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer