Dictionnaire philosophique

Le 28 février 1766, le chevalier de La Barre, jeune homme de dix-huit ans accusé d’avoir gardé son chapeau et chanté des chansons impies sur le passage d’une procession, est condamné à avoir la langue arrachée, la main coupée, et à brûler à petit feu. Sur son bûcher, on brûle aussi, pour le symbole, un exemplaire du Dictionnaire philosophique. C’est dire le rôle de Voltaire et de son «diabolique Dictionnaire» dans le combat des Lumières contre le déchaînement du fanatisme et l’intolérance des églises. Au soir de sa vie, le patriarche de Ferney a dressé le plus implacable réquisitoire avant L’Antéchrist de Nietzsche contre la religion judéo-chrétienne et son livre fondateur, la Bible. Mais, au-delà du but affiché d’«écraser l’Infâme», Voltaire s’en prend aussi aux préjugés et aux vains systèmes des philosophes tant anciens que modernes ; persuadé que nous ne pouvons rien connaître, il élève sa voix contre ceux qui tuent et emprisonnent au nom d’une vérité révélée. Deux siècles et demi plus tard, les 118 articles du Dictionnaire philosophique n’ont rien perdu de leur actualité. Chaque fois que les coutumes les plus rétrogrades et les traditions les plus contestables s’allient afin d’imposer silence à la raison critique et à sa libre expression, il est urgent de reprendre avec Voltaire la lutte pour l’émancipation de l’homme et le progrès de l’esprit humain.
  • GF (n° 1439) - Littérature et civilisation
  • Paru le 10/02/2010
  • Genre : Philosophie
  • 640 pages - 108 x 178 cm
  • Broché
  • EAN : 9782081231504
  • ISBN : 9782081231504

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer