Couverture bientôt disponible

La Disparition de Majorana – Les Poignardeurs

Deux textes tout à fait caractéristiques de la manière de ce grand écrivain sicilien : un art de conter subtil et précis où l'écriture s'apparente à l'intrigue policière. Sciascia est un maître de l'énigme, mais les problèmes qu'il dénoue débouchent toujours, au-delà du pittoresque et de l'humour, sur une réflexion politique, voire métaphysique. La Disparition de Majorana évoque un fait réel survenu en 1938 en Italie, pendant le fascisme : un jeune savant sicilien particulièrement doué, très avancé dans des recherches de physique nucléaire, disparaît mystérieusement. La police conclut au suicide. Sciascia reprend toutes les données de l'affaire et conduit pas à pas le lecteur vers une autre hypothèse, extrêmement troublante. Les Poignardeurs ont aussi une base historique précise. En 1862, à Palerme, treize crimes sont commis dans la même nuit en différents points de la ville... La police arrête les meurtriers, mais les raisons du massacre demeurent inconnues. Sciascia reprend l'enquête sur cette «stratégie de la terreur» inaugurée il y a plus d'un siècle et toujours profondément enracinée dans la réalité sicilienne d'aujourd'hui.
  • 192 pages - 108 x 178 cm
  • Broché
  • EAN : 9782080704276
  • ISBN : 9782080704276

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer