Couverture bientôt disponible

Histoire et cultures

    • Traduction (Allemand) : Max Rouché
    • Édition : Alain Renaut
Lumières et romantisme, Herder a joué un rôle subtil dans la problématisation de l’universalisme moderne en prenant en compte la pluralité des cultures. Soutenant que l’homme n’est ce qu’il est qu’en vertu de ses appartenances, contribua-t-il à la formation de la pensée nationaliste, comme lui en fait gloire Charles Taylor ? Amorça-t-il des bouleversements dont les conséquences, dès lors que la communauté de langue et de tradition (Folk) se trouverait remplacée par la race, ne seraient pas sans rapport, ainsi que le suggéra Louis Dumont, avec les pires tragédies des siècles suivants ? Ou bien faut-il considérer, en suivant Jan Patocka, que sa tentative aura correspondu à cette «modification plus chaleureuse des Lumières» selon laquelle l’affirmation des valeurs universelles et la reconnaissance du travail des singularités, loin de se combattre, parviendraient à se compléter ? En réunissant Une autre philosophie de l’histoire (1774), l’essai le plus brillant de Herder, et les passages significatifs des Idées pour la philosophie de l’histoire de l’humanité (1784-1791), ce volume fournit les principales pièces d’un dossier qui reste parmi les plus controversés chez les interprètes du trajet philosophique et politique des Modernes.
  • GF - Philosophie
  • Paru le 15/09/2000
  • 222 pages - 108 x 178 cm
  • Format poche
  • EAN : 9782080710567
  • ISBN : 9782080710567

Du même auteur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer