Couverture bientôt disponible

Les Grands virtuoses du piano

Balte de naissance, conseiller d'État impérial russe et auteur polyglotte, Wilhelm von Lenz (1809-1883) est l'une des figures cosmopolites les plus singulières de l'Europe musicale. Polémiste acéré, auteur d'un Beethoven et ses trois styles alors célèbre et, depuis, oublié, Lenz apparaît comme l'un des représentants majeurs de la critique musicale russe. Les souvenirs de Wilhelm von Lenz éclairent d'un jour fascinant un Liszt de dix-sept ans, puis l'homme de trente ans, un Chopin adulé dans les salons louis-philippards qu'il ennoblit de sa présence, ainsi que deux vedettes absolues du clavier : Henselt et Tausig, diversement misanthropes, perfectionnistes et mélancoliques. Au fil du récit passent en filigrane les pianistes Cramer, Kalkbrenner et Thalberg, mais aussi Berlioz et Meyerbeer. Des aperçus sur les mentalités et la vie musicale de Pétersbourg, Paris et Berlin alternent avec des récits suggestifs, mis en scène au gré d'une stratégie littéraire consciente d'elle-même. Avec sa sensibilité musicale ancrée en Beethoven et le romantisme allemand, avec ses dons de critique parfois visionnaire, Lenz a des allures de personnage hoffmannesque revisité par Balzac, auteur qui le fascine et qu'il rencontra lors d'un dîner mémorable, en compagnie de Hugo. Ses Grands Virtuoses du piano (1872), publiés ici pour la première fois intégralement en français, forment un témoignage essentiel, suggestif.
  • Harmoniques
  • Paru le 05/10/1995
  • Genre : Musique
  • 224 pages - 153 x 240 cm
  • Broché
  • EAN : 9782080668981
  • ISBN : 9782080668981

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer