Couverture bientôt disponible

Japonismes

À partir de la seconde moitié du XIXe siècle, au commencement de la fameuse ère Meiji, le Japon ouvre ses portes à l’Occident. à Paris, Londres, Vienne et New York, artistes et marchands découvrent avec fascination la richesse et l’originalité de la culture japonaise. Ils font alors de sa créativité et de ses traditions le cœur même de leur modernité, renouvelant ainsi leurs idées et leurs inspirations, paradoxe en ces temps de révolution industrielle. Peintres, joaillers, designers, architectes et créateurs de mode, de Manet à Degas, en passant par Toulouse-Lautrec et Gauguin, de Bracquemond à Hoffman, de Madeleine Vionnet à Mallet-Stevens, tous ont regardé et admiré cet art, tous ont collectionné les estampes, es céramiques, les laques et les textiles venus du Japon, notamment mis en lumière lors des Expositions universelles. Adoptant le parti pris audacieux de se fonder uniquement sur les prestigieuses collections du musée des Arts décoratifs, du musée Guimet et du musée d’Orsay, trois institutions incontournable pour écrire cette histoire du Japonisme, et au-delà, cet ouvrage a l’ambition de mettre en regard influences formelles et dialogues artistiques entre l’Occident et le Japon, des origines à nos jours.
  • 240 pages - 254 x 344 cm
  • Couleur - Relié
  • EAN : 9782081343054
  • ISBN : 9782081343054

Autour du livre

On en parle...

«Appuyé sur les magnifiques collections du musée d'Orsay, des Arts Décoratifs et du musée Guimet, il présente une synthèse éclairée sur un mouvement artistique qui enfiévra toutes les disciplines. Divisé en trois parties (littérale, frivole et cérébrale), c'est l'éventail du japonisme qui se déploie sous nos yeux.»
ELLE DÉCORATION
«Un livre efficace et séduisant à la fois.»
LE MONDE DES LIVRES

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer