Annie Girardot une vie dérangée

Annie Girardot une vie dérangée

Annie Girardot Une vie dérangée Elle était toutes les femmes du monde. Et toutes les Françaises à la fois. Ni la plus belle, ni la plus sensuelle, ni la plus inoubliable. Et c’est pour cela sans doute que nous ne pourrons pas l’oublier. Elle était Annie Girardot. La fragile putain de Rocco et ses frères, l’épouse trahie de Vivre pour vivre, La Vieille Fille séduite par Philippe Noiret, la mère tendre et fofolle d’Isabelle Adjani dans La Gifle, le Docteur Françoise Gailland, frappée par le cancer… Femme libre de toute appartenance, Annie Girardot a fait sa vie sans donner de leçons, mais sa vie est, à bien des égards, une leçon. D’audace, de liberté, de fraîcheur, d’insoumission. Surtout, ce fut une vie dérangée. Un père mort quand elle avait 18 mois et qui n’était pas le mari de sa mère. Une petite enfance chez un couple inquiétant et étranger, loin de Raymonde Girardot, mère célibataire étudiant pour devenir sage-femme. Une enfance en Normandie, entre les bombardements, la peur et la tendresse d’une maman enfin retrouvée. Le théâtre comme une évidence. Le cinéma comme un défi. Alzheimer, le mal du siècle, pour dernier chemin de croix. Comme un nouveau rôle endossé à son insu. Un ultime personnage, loin de tous les autres, loin d’elle-même.
  • Hors collection - Biographies et mémoires
  • Paru le 10/03/2011
  • Genre : Documents
  • 304 pages - 153 x 241 cm
  • Broché
  • EAN : 9782081238879
  • ISBN : 9782081238879

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer