Couverture bientôt disponible

Suzanne Valadon

Juin 1894, au petit matin. Suzanne Valadon traverse Montmartre pour se rendre chez Edgar Degas. Elle est venue lui montrer ses œuvres. Dans sa main, elle serre une lettre de recommandation écrite par le sculpteur Paul Bartholomé, un proche du peintre. C’est Zoé, la gouvernante, qui lui ouvre la porte. Valadon, trop intimidée pour bouger, reste près de l’entrée. De longues minutes s’écoulent. Enfin, Degas arrive. Sans un mot d’accueil, il s’assied et, les sourcils froncés, examine un à un les dessins que Valadon lui tend d’une main tremblante. Soudain, il se tourne vers elle et s’exclame : « Vous êtes des nôtres! » Jusqu’alors, Valadon gagnait sa vie comme modèle. Issue d’un milieu modeste, elle dessinait depuis l’âge de huit ans. Recevoir l’accolade du Maître, être reconnue comme artiste, transforma sa vie. Sa carrière était lancée. Avec légèreté et poésie, Thérèse Diamand Rosinsky dépeint la vie de cette femme au destin hors du commun. Ses rencontres, ses aventures amoureuses et ses amitiés avec les plus grands artistes de l’époque – Renoir, Degas, Lautrec, Satie... –, sa quête artistique et sa volonté de fer font d’elle un personnage fascinant, emportée par le tourbillon de jouissance et de liberté qui caractérise Montmartre en ce début de XXe siècle.
  • 368 pages - 153 x 240 cm
  • Broché
  • EAN : 9782080684653
  • ISBN : 9782080684653

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer