Couverture bientôt disponible

Au pays de la soif et de la peur

Carnets d'Algérie (1957-1959)

« Au mois de juillet 1957, je me trouvais à 150 kilomètres d’Alger, en Grande Kabylie, dans le village d’Agouni-Ghéran. Après une longue succession de collines plantées d’oliviers, une piste sableuse d’une dizaine de kilomètres, on tombait sur ces maisons de terre aux toits-terrasses soutenus par des poutres de bois. Quand je suis arrivé là, j’ai été frappé par la chaleur incroyable. Tous les villages étaient en guerre, protégés par des sacs de sable. Cette région du douar Kouriet était appelée « le pays de la soif et de la peur » à cause de l’aridité du paysage et de l’angoisse qui nous tenaillait : le relief montagneux et escarpé nous obligeait à nous déplacer à pied et nous étions alors particulièrement exposés. » « Il y a quelques mois encore, je continuais à enterrer cette guerre, à ne pas en parler. Mais son retour sous les feux de l’actualité m’a trop dérangé. Quelques gestionnaires d’une mise en scène spectaculaire n’ont voulu montrer qu’une face de l’Histoire. Un million de civils ont été tués. La honte ne réside pas seulement dans la torture mais aussi dans la guerre. Cette guerre curieuse, coloniale, qui prétendait faire le bien des populations. » Jean Faure
  • Hors collection - Documents, témoignages et essais d’actualité
  • Paru le 10/05/2001
  • Genre : Histoire
  • 176 pages - 132 x 204 cm
  • Broché
  • EAN : 9782082100519
  • ISBN : 9782082100519

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer