Couverture bientôt disponible

La Défaite de la santé publique

Stupéfaite, la France découvrait, en 1991, « l'affaire du sang contaminé ». Cinq ans plus tard, notre pays va enfin comprendre que la contamination des hémophiles n'était que le premier signe de la véritable faillite du système français de santé publique. Contamination des personnes transfusées par le virus du sida et par celui de l'hépatite C, contamination de l'hormone de croissance, hécatombe chez les toxicomanes, ravages provoqués par l'amiante : des centaines de milliers de français ont déjà payé de leur vie le prix de cette faillite. Autant de « scandales », autant de symptômes d'un même mal : la faiblesse – considérable – de la santé publique en France. À la pointe de la recherche médicale, la France est aussi – on le sait moins – la lanterne rouge de la santé publique au sein des pays industrialisés. De ce mal français, les racines sont profondes : elles sont historiques et sociologiques, et cet essai entreprend de les mettre à jour. Tâche indispensable : déjà terriblement amère, la défaite de la santé publique serait tout simplement insupportable si elle ne permettait pas, au moins, d'engager les réformes qui s'imposent.
  • Hors collection - Documents, témoignages et essais d’actualité
  • Paru le 05/03/1996
  • Genre : Documents
  • 398 pages - 130 x 200 cm
  • Broché
  • EAN : 9782082115636
  • ISBN : 9782082115636

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer