Couverture bientôt disponible

La Victoire de la famille dans la France défaite

Famille, Patrie, Travail. La famille entre en politique comme atout maître de la Révolution nationale. De sa génération, on attend la résurrection politique d’une nation vaincue et de la communauté de sang français liant les morts aux vivants et les vivants aux générations à venir. Cette mystique familiale de la Nation et de la Race conçue comme « la famille dans le temps » a animé une stratégie gouvernementale qui participe à la mise en place d’une vision fascisante de la société. L’auteur mène l’analyse critique de ce « nouvel » ordre familial acharné à détruire l’individualisme républicain. Les idéologues de Vichy ont visé à réduire chaque individu à être membre d’une famille où règne la division sexuelle du travail, chaque famille à être membre d’un organisme corporatiste. Afin d’imposer une normalisation morale et biologique de la race française, le régime a eu recours à un large éventail de moyens de séduction et de contrôle, de répression et d’exclusion plus ou moins « scientifiques » des individus et des familles anormales, c’est-à-dire « hors famille française légitime avec enfants sains ». En s’attardant aussi sur les acteurs familiaux étatiques et associatifs qui l’ont promue, force est de constater que, loin de la neutralité pieuse dont ils ont toujours eu soin de s’entourer, ceux-ci ont pleinement participé à la fascisation du régime.
  • Hors collection - Documents, témoignages et essais d’actualité
  • Paru le 06/05/2002
  • Genre : Documents
  • 396 pages - 152 x 240 cm
  • Broché
  • EAN : 9782080679291
  • ISBN : 9782080679291

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer