Couverture bientôt disponible

Le Triomphe de l’ordre

La pensée tuée par l'école

Plongez une grenouille dans de l'eau bouillante, elle fera tout son possible pour s'extraire du liquide brûlant. Réchauffez progressivement le liquide tiède dans lequel se trouve immergé l'animal et il cuira doucement dans son bain. La grenouille, c'est nous, et le bain, c'est l'école. Depuis les années 1970, l'école s'est arrêtée de « penser » et ses citoyens avec. Elle a conduit les esprits à se satisfaire d'une pensée globalisante, consensuelle et simpliste dans laquelle la compétition l'emporte sur l'imagination. Devenue la matrice légitime d'un système d'ordre cynique, notre appareil éducatif et culturel le nourrit de ses déficiences et des inégalités qu'il engendre sans que quiconque ne s'en sente responsable. L'ordre régente notre vie. De manière invisible, il se sert du droit, de l'économie, de la politique et des médias pour imposer un modèle de société dans laquelle l'égalité, la liberté et la fraternité ne sont que des leurres. Symbole de sécurité et d'efficacité, l'ordre méprise les vertus du désordre, cette capacité à libérer les forces créatrices nécessaires à l'épanouissement des individus. Dans cet essai décapant, Jean-Michel Djian montre par des exemples simples et concrets de la vie quotidienne qu'une société trop (bien) ordonnée nuit à sa créativité comme à sa convivialité, et prône une dose de désordre pour le bien commun.
  • Hors collection - Documents, témoignages et essais d’actualité
  • Paru le 01/09/2000
  • Genre : Documents
  • 204 pages - 134 x 210 cm
  • Broché
  • EAN : 9782080680259
  • ISBN : 9782080680259

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer