Couverture bientôt disponible

Les Juifs dans la politique française

de 1945 à nos jours

En France, pendant la seconde guerre mondiale, quatre-vingt-dix mille juifs ont été déportés dans la passivité quasi générale de la population française, quand ce ne fut pas avec la complicité du pouvoir. Comment cette communauté est-elle parvenue à retrouver le sens d’une identité française, au point de s’engager à nouveau dans la vie politique de ce pays ? Comment furent vécus les ébranlements successifs de la création d’Israël, du conflit algérien, de la Guerre des six jours ? Quels rapports entretinrent judaïsme et communisme ? Judaïsme et gaullisme ? Judaïsme et gauchisme ? Et, de façon plus générale, comment expliquer la persistance, au moins jusqu’à l’arrivée de François Mitterrand, de tensions profondes entre les juifs et le pouvoir en place ? Enfin – question non pas subsidiaire mais centrale – un juif peut-il être aujourd’hui, en France, président de la République ? Robert Badinter et Michèle Barzach, Jean Daniel et Jacques Attali, Jean-Pierre Elkabbach, Anne Sinclair ou Simone Veil sont, parmi des dizaines d’autres grands noms du monde politique français, les interlocuteurs de Maurice Szafran pour retracer cette passionnante enquête sur l’identité nationale retrouvée.
  • Hors collection - Documents, témoignages et essais d’actualité
  • Paru le 15/10/1990
  • 324 pages - 135 x 220 cm
  • Broché
  • EAN : 9782080661746
  • ISBN : 9782080661746
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer