Mike Brant

Mike Brant

Il y a trente ans, Mike Brant se donnait la mort. Trente ans, largement le temps d’oublier ce jeune chanteur à la carrière fulgurante. Pourtant, Mike Brant est depuis longtemps entré dans le cercle restreint des artistes de légende. Une légende qui commence à Chypre, le 1er février 1947, avec la venue au monde du petit Moshe. Aphasique depuis sa naissance, il sort du silence à l’âge de cinq ans, et très vite, se met à chanter. Émerveillée, sa famille découvre une voix exceptionnelle. En 1962, son frère Zvi monte une petite formation. À sa demande, Moshe ne tarde pas à le remplacer. Il se fait bientôt appeler Mike et commence à vivre de sa passion : la musique. Avec le Grand music-hall d’Israël, il triomphe à Broadway, avant de partir, seul, à Téhéran. Là, Carlos et Sylvie Vartan lui conseillent de tenter sa chance à Paris. Le compositeur Jean Renard, conquis, lui fait aussitôt enregistrer Laisse-moi t’aimer. Monique Lemarcis, programmatrice à RTL, l’impose, et Mike Brand devient Mike Brant. Un million et demi de 45 tours vendus en quelques mois. Un phénomène est né. Qui saura, C’est ma prière, C’est comme ça que je t’aime, Rien qu’une larme… Mike Brant ne quittera plus le sommet des hit-parades, jusqu’à ce triste jour d’avril. Dans cette biographie, préfacée par Yona Brant et riche en entretiens inédits, Armelle Leroy fait rejaillir le mythe du chanteur au destin brisé. À travers ce portrait réaliste et nuancé, c’est tout le show-biz français des années 70 qui renaît.
  • 304 pages - 151 x 240 cm
  • Broché
  • EAN : 9782080686732
  • ISBN : 9782080686732

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer