La Condition inhumaine

Quelle place pour l’homme dans un monde qui, de plus en plus, est dominé par la machine ? Est-il toujours la mesure de toute chose ? Ollivier Dyens se propose ici d’examiner l’enchevêtrement de l’humain et de la technologie, qui définit, selon lui, « la condition inhumaine ». Il montre que les technologies contemporaines remettent en question non seulement la perception que nous avons du monde, mais aussi les universaux qui nous ont aidés à le rendre cohérent : comment définir le vivant, l’intelligence, la conscience, quand l’homme, enfanté et assisté par la machine, lui ressemble de plus en plus ? Lucide, mais sans s’effrayer, il décrit très clairement cet écart entre la conscience que nous avons de nous-mêmes en tant qu’êtres biologiques et la conscience des « strates infinies du réel » fournie par la vie artificielle. C’est bel et bien par les technologies, au premier rang desquelles le langage, que l’homme est pleinement homme : la réalité technologique, loin de nous faire découvrir un univers insensé, nous propose de lui réinventer un sens qui dépasse la perception biologique que nous en avons. La condition inhumaine nous oblige ainsi à repenser la condition humaine.
  • Hors collection - Essais
  • Paru le 11/01/2008
  • Genre : Essais
  • 288 pages - 135 x 220 cm
  • EAN : 9782081211360
  • ISBN : 9782081211360

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer