Couverture bientôt disponible

Paris en ruines

Après la Révolution de 89, Paris, devenu ville-phare du monde occidental, vit naître plusieurs mythes dont celui de sa destruction, de ses ruines, mythe fécond qui nourrit longtemps l'imaginaire des poètes et des artistes : attente de la catastrophe et du triomphe des ténèbres après l'illusion des Lumières. Ce mythe est évoqué de façon particulièrement saisissante dans la dernière partie de ce recueil consacré à des écrivains français, de Montaigne à Proust. L'art de l'auteur consiste à réunir, sous une lumière immobile et comme plombée, des éléments, des œuvres qui paraissaient étrangers les uns aux autres. Au fond, nous suivons ici les méandres de l'histoire d'une Littérature, la nôtre, dans laquelle abondent des figures de la solitude. Chef-d’œuvre de perspicacité critique, Paris en ruines délimite une géographie à la fois historique, intérieure et fantastique. Faut-il ajouter que l'érudition éblouissante de l'auteur sait ne jamais devenir pesante ? Que son style ailé qui cerne dans ses descriptions les métaphores lumineuses de la Raison ne pouvait que logiquement conduire aux domaines de l'ombre ? Giovanni Macchia nous donne ici l'un des plus beaux « livres d'inquiétude » qui soit.
  • Hors collection - Essais
  • Paru le 26/09/1988
  • Genre : Essais
  • 416 pages - 135 x 220 cm
  • Broché
  • EAN : 9782082103213
  • ISBN : 9782082103213

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer