Couverture bientôt disponible

La Révolution, une exception française ?

Voici des générations que les manuels d’histoire nous l’enseignent : avec 1789, la France a balayé des siècles de despotisme et éclairé les nations du monde entier. La Révolution française, moment fondateur de l’histoire de notre pays, scellerait la naissance de l’Europe moderne. Et s’il était temps d’élargir le point de vue franco-français ? D’abord en reprenant le récit de cette décennie sans pareille, qui a vu la Révolution se déployer au-delà des frontières nationales, au son de La Marseillaise, mais aussi à grand renfort de troupes et de canons : entre 1789 et 1799, c’est toute l’Europe qui est emportée par une tourmente indissociablement lumineuse et guerrière. Puis il faut rappeler que, en matière de révolution, la France n’a ni l’exclusive ni la primeur : dans les années 1770 déjà, la révolution américaine suscitait l’émoi des contemporains ; sans parler de celle des Provinces-Unies, qu’admirait tant Mirabeau, une page d’histoire européenne dont nous ne savons rien. Car la Révolution française en a gommé le souvenir : unique, universelle, messianique, c’est ainsi qu’elle est passée à la postérité. Comme si l’esprit révolutionnaire était né en France...
  • Hors collection - Histoire
  • Paru le 16/01/2004
  • Genre : Histoire
  • 464 pages - 135 x 220 cm
  • Broché
  • EAN : 9782082103183
  • ISBN : 9782082103183

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer