Couverture bientôt disponible

La Société pure

de Darwin à Hitler

De quelle façon les notions de « race », de « groupe ethnique », de « correction génétique » sont-elles utilisées, sous couvert de légitimité scientifique, à des fins politiques ? Cet ouvrage retrace l’histoire des conceptions biologiques de la société et de leurs applications racistes et eugénistes depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours. André Pichot y analyse les relations qu’entretiennent science, politique et idéologie, et s’appuie sur des exemples précis : celui du nazisme, mais aussi celui de programmes de recherches eugénistes, lancés ou subventionnés par d’éminentes organisations scientifiques, dès le début du XXe siècle. Et, aujourd’hui, alors que la génétique moléculaire domine la biologie, il met en garde contre d’autres avatars du rêve d’une société « pure ».
  • Hors collection - Histoire
  • Paru le 16/03/2000
  • Genre : Philosophie
  • 464 pages - 135 x 220 cm
  • Broché
  • EAN : 9782082127059
  • ISBN : 9782082127059

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer