Couverture bientôt disponible

Le plus réel est ce hasard, et ce feu

« Le livre de Jean-Paul Michel, Le plus réel est ce hasard, et ce feu, compte parmi ces exceptions à partir de quoi les époques définissent les règles. Il ne ressemble pas. Il n’est pas comme. Il balise à lui seul une part du champ littéraire qui s’est ouvert après plusieurs décennies de remises en cause contradictoires, en proposant leur dépassement, non leur grossière négation. Regroupant vingt années de pratiques constantes (1976-1996), il est tout entier porté par un mouvement ascensionnel, par un désir de conquête du sens et du “goût des choses”. […] À force de travail sur soi, de fréquentation des plus grands (Rimbaud, Bataille…), Jean-Paul Michel, plus conscient que beaucoup des impostures de l’artistique, pose les bases d’une confiance nouvelle dans l’art. Son chant, âpre et parfois douloureux, redimensionne le lyrisme. Dans un siècle qui aura traqué partout l’individu et l’aura pourchassé […] jusque dans le théorique et le symbolique, cela n’est pas sans importance. » Gérard Noiret, Le Monde.
  • Hors collection
  • Paru le 24/03/1997
  • Genre : Poésie
  • 256 pages - 130 x 200 cm
  • Broché
  • EAN : 9782080674128
  • ISBN : 9782080674128

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer