Ce que l’océan ne dit pas

« Marennes est pour moi bien plus qu’une bourgade de 5 000 âmes : j’en restitue les lumières et redessine les ombres. » Dans ce bourg qui vit au rythme de l’océan Atlantique, la petite Christine reçoit une éducation singulière. Or qu’est-ce qu’être une enfant et une adolescente dans la France des années 50 et 60 ? Surtout dans cette Saintonge et cette famille où sa mère, italienne rejetée par l’époque comme par son mari volage, lui confie un destin peu commun : partir pour devenir écrivain envers et contre tout. Contre les silences du village qui conduisent cette tribu à vivre en autarcie dans un pays où certains règlent leurs comptes à coups de fusils chargés au gros sel. Contre la solitude d’un exil que la maisonnée déjoue en offrant l’hospitalité aux personnages fantaisistes, mal aimés pour cause de différence. Contre l’isolement, les spectres de la Seconde Guerre, un voisin qui jette des sorts et dénonce… Mais c’est aussi le temps de l’insouciance, des bonheurs sans retenue, des peurs domptées, des rivalités frère-sœur, des roses trémières odorantes, des camaraderies d’école, des visites chez la bijoutière attendrie ou le coiffeur truculent, des paysages apaisants… Au travers d’une nostalgie sans compromission, Hortense Dufour, en dépeignant avec fougue ces souvenirs d’enfance, brosse le portrait d’une France aussi chaleureuse que dure, enjouée que splendide. Une famille et une histoire dont l’océan ne fut qu’un témoin silencieux.
  • 396 pages - 152 x 241 cm
  • Broché
  • EAN : 9782080689627
  • ISBN : 9782080689627

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer