Couverture bientôt disponible

Les Adieux

Il s'appelle Mathias. Il est peintre. Il habite Paris, près des jardins du Luxembourg. Son concierge le hait. Son marchand de tableaux l'admire et le surnomme Piotr. Il s'est comme échappé de l'univers, se réfugiant dans l'abstrait. S'il a connu des femmes, il n'a jamais vécu avec l'une d'entre elles. Un jour, au Luxembourg, il rencontre une jeune fille, Juliette. Elle est vendeuse. Elle habite rue Delambre dans une chambre de bonne. Elle est installée dans le concret le plus quotidien d'où, seules, l'arrachent les sonates pour piano de Beethoven. Et pourtant, elle est attirée par Mathias, son contraire, attendrie par ce grand enfant que son duffle-coat, ses lunettes brisées et une locomotive miniature protègent du monde. Il lui rappelle un autre enfant, mort celui-là. Commence alors une liaison qui remet à Mathias les pieds sur terre, l'écartant de la source de son inspiration. Et bientôt, l'amour fou révèle ses mystérieuses ressources. Lorsque Mathias achève la dernière toile de la série des « Ombres » en écoutant la Vingt-sixième sonate pour piano de Beethoven, Les Adieux, de façon aussi étrange que réelle, il rejoint Juliette pour ne plus jamais la quitter. Un roman envoûtant, émouvant, qui invite le lecteur à traquer l'absurde s'il ne veut pas se laisser posséder.
  • 250 pages - 140 x 200 cm
  • Broché
  • EAN : 9782080649928
  • ISBN : 9782080649928

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer