Tant de feuilles emportées par les jours

Un graveur et fondeur de génie, imprimeur des assignats, qui deviendra fournisseur officiel de l’Institut et finira député libéral sous Charles X et Louis-Philippe. Son nom : Firmin Bodin. Un prêtre rebelle, défroqué, marié, qui deviendra haut fonctionnaire de l’Empire avant de consacrer sa vie aux statistiques et d’éditer un almanach légendaire. Son nom : Sébastien Mongeot. Par quoi ces deux existences vont-elles, un jour, se lier ? Par la grâce du papier, les bonheurs et périls de l’encre. Car dans le saisissement de l’Histoire, cette superbe saga raconte les destinées affrontées – la vie, la mort, les amours, les succès, les chagrins – de deux familles mêlées à toutes les convulsions de leur époque, sur une période particulièrement féconde en événements. Entraîné dans le délire des foules révolutionnaires, appelé à assister au déclin et à la fin tragique de l’Empire, cité à comparaître comme témoin des erreurs de la Restauration, invité à se battre dans les rues tortueuses du Paris de 1830 aux côtés des héros des Trois Glorieuses, le lecteur, lui, se trouve emporté par le mouvement d’un fabuleux roman d’histoire qui est aussi celui de l’imprimerie, du journalisme, de la liberté de penser et d’écrire. Pour lire un extrait en ligne, cliquez sur le feuilleteur :

 Livre également disponible en version numérique (ePub) sur les sites de libraires : rendez-vous sur la vitrine Eden Livres
 
  • 420 pages - 152 x 240 cm
  • Broché
  • EAN : 9782081210509
  • ISBN : 9782081210509

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer