Un certain mois d’avril à Adana

Nous sommes en avril 1909 à Adana, au sud de la Turquie. Adana, l’opulente plaine de Cilicie, ses champs de coton et ses vergers, le fleuve Seyhan, la mer Méditerranée. Qui aurait pu prévoir que des massacres ravageraient cette terre ? Que la folie saisirait le parti Union et Progrès ? Aucune union en vérité, aucun progrès. Il y a là des amis, des familles, des bergers, le poète Diran Mélikian, Atom Papazian le joaillier, Vahan le révolutionnaire. Ils assistent à la montée de la haine et de l’intolérance. Certains prient, d’autres prennent les armes et combattent. La mort frappera la plupart, l’exil sera le lot de certains. C’est toute la puissance du roman de Daniel Arsand de réinventer une ville et d’évoquer le destin d’un peuple. De donner un visage à l’Histoire.
  • 384 pages - 136 x 211 cm
  • Broché
  • EAN : 9782081258655
  • ISBN : 9782081258655

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer