Couverture bientôt disponible

Pourquoi la vie passe plus vite à mesure qu'on vieillit ?

« Le souvenir est comme un chien qui se couche où il lui plaît. » Car notre mémoire a sa volonté propre. Elle égare ce que nous voudrions retenir et nous rapporte ce que nous voudrions oublier. En fait, la mémoire se fiche des ordres que nous lui donnons. Pourquoi avons-nous si peu de souvenirs de notre petite enfance ? Pourquoi les souvenirs de jeunesse défilent-ils devant nos yeux avec plus de netteté à soixante-dix ans qu’à quarante ? Pourquoi les offenses et les humiliations sont-elles toujours inscrites à l’encre indélébile ? Pourquoi, dans les moments difficiles, la mémoire s’ouvre-t-elle précisément sur les pages les plus sombres de notre existence ? D’où vient ce sentiment de familiarité soudain, cette sensation de « déjà-vu » ? Ce souvenir flash ? Et ce parfum qui nous rappelle tout à coup ce à quoi nous n’avions plus songé depuis vingt ans… Enfin, pourquoi la vie passe-t-elle plus vite à mesure qu’on vieillit ? Notre mémoire est notre plus intime compagne, à la fois carnet de bord et carnet d’oubli. Un rapporteur indiscipliné, chargé de consigner notre vie, mais qui n’en fait qu’à sa tête… À toutes ces questions, et à bien d’autres, l’auteur répond et nous éclaire avec sensibilité, humour et érudition. Et il lui arrive de nous emmener par-delà les frontières de la science expérimentale, du côté des historiens et des philosophes, des poètes et des écrivains.
  • Hors collection
  • Paru le 04/04/2008
  • Genre : Sciences
  • 432 pages - 135 x 220 cm
  • Broché
  • EAN : 9782082105378
  • ISBN : 9782082105378

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer