Couverture bientôt disponible

Collectif

L’Atelier du roman - 45

L’Europe du rire

L’homme qui porte un regard trop lucide sur toutes les perspectives d’une situation limite n’a sans doute d’autre issue que le désespoir. Seul celui qui, avec un œil émoussé, prend cette situation uniquement comme l’un des aspects de la vie quotidienne, est en mesure de lutter contre elle. Kenzaburô Ôé. La pensée scientifique n’est ni tragique ni comique. D’où son arrogance à faire croire qu’elle peut faire basculer toute limite, même celle de la mort. À l’opposé, jamais on ne pourrait concevoir l’aventure romanesque sans la morale tragi-comique. Takis Théodoropoulos. Gustave Flaubert et Ion Luca Caragiale, qu’une génération sépare, ont eu, face à la révolution, une attitude plutôt ironique qu’enthousiaste. Montés, malgré eux, dans la locomotive du progrès qui roulait sur les rails du XIXe siècle, ils ne se sont pas laissés enivrer par la vitesse. Au contraire, ils ont alerté les esprits quant à la direction adoptée. Adrian Mihalache. J’arrive à distinguer dans l’abstrait l’humour de l’ironie, du comique, de l’esprit, et du burlesque. Mais au bout du sixième jour Dieu créa le portable et se reposa. Fernando Arrabal. Plus encore qu’une cause ou qu’une stratégie, l’humour est un sens – une réalité diffuse, aptitude et intuition, connaissance et existence mêlées, façon tout à la fois de comprendre le monde et de l’exprimer. Dominique Noguez. Juan Carlos Onetti, lui, superbement indifférent aux diktats théoriques, n’a jamais proclamé son obsession de « modernité ». […] Il nous parle au plus près, à hauteur de ce que nous sommes, bien malgré nous, devenus : des êtres post-Hiroshima, post-Auschwitz et post-lendemains qui chantent. Jean-Pierre Cescosse. Pour les grands marchands de la planète qui contrôlent nos existences, le clivage n’existe pas : la racaille et la non-racaille se retrouveront toujours dans les grandes surfaces à pousser des caddies. Christian Cogné. L’homme dépourvu d’humour, et nous en connaissons tous quelques-uns, surtout ceux d’entre nous qui travaillent pour l’université, représente la mort. Keith Botsford.
  • 224 pages - 171 x 245 cm
  • Broché
  • EAN : 9782080689887
  • ISBN : 9782080689887

Dans la même série

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer