Sur le mensonge

Le menteur aime à mentir et goûte le plaisir de le faire

    • Traduction : Abbé Devoille, Poujoulat
Faut-il toujours dire la vérité, au risque de nuire ? Le mensonge peut-il parfois être utile et bénéfique ? Comment le différencier de la plaisanterie ?Convaincu que tout homme a « l’obligation absolue de ne jamais mentir », Saint Augustin se penche sur les difficultés auxquelles pourrait se confronter un homme épris de vérité amené à mentir.Imprégné de valeurs chrétiennes, ce texte est aussi une réflexion sur le langage. Ces considérations se prolongent dans un bref essai sur son usage, sur le signe, et sur leur rapport à la vérité. Ces deux textes, au raisonnement rigoureux et méthodique, sont des modèles d'analyse.
  • Librio (n° 1074) - Philosophie
  • Paru le 15/01/2014
  • Genre : Philosophie
  • 96 pages - 130 x 204 cm
  • Broché
  • EAN : 9782290058633
  • ISBN : 9782290058633

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer