Couverture bientôt disponible

L’Individuation psychique et collective

à la lumière des notions de forme, information, potentiel et métastabilité

La philosophie de Gilbert Simondon a pour objet le processus d’individuation et son antériorité sur l’individu qui n’est qu’une phase dans un processus préindividuel. Sa problématique s’organise autour du fonds grec – la physis des anciens physiologues et les notions platonicienne et aristotélicienne de «forme» – et des découvertes contemporaines qui en permettent la critique : celles de «potentiel», d’«information», de «métastabilité» et de «transductivité». Cette problématique est ici mise en œuvre à propos de l’individuation psychique et collective. En même temps qu’il développe une critique de l’hylémorphisme et de la logique de l’identité et du tiers-exclu au nom des états d’équilibre métastable, l’auteur jette les fondements d’une science unitaire. Cet ouvrage écrit en 1958 annonçait de manière plus que prémonitoire tout un secteur de la philosophie française contemporaine qui, en-deçà du monisme et du dualisme, veut être une dynamique concrète et une génétique des singularités de l’être et de la pensée.
  • Philosophie (Aubier)
  • Paru le 23/03/2007
  • Genre : Philosophie
  • 320 pages - 136 x 220 cm
  • EAN : 9782700718904
  • ISBN : 9782700718904

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer